Le traqueur de Daniel Foucart

20,00 

Roman. Mini-jupe et cuissardes noires à talons hauts, top décolleté avec la couleur assortie au rouge à lèvres. Sur les conseils de Johanna, sa grande copine, Virginie s’était habillée pour faire décoller la libido de Dieter. Cela devait être la surprise de la soirée pour célébrer les six mois de leur relation. Cela a été un fiasco, un camouflet. Pire, une humiliation.

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

UGS : DEJTRAQULIV Catégories : , ,

Description

Le traqueur de Daniel Foucart

Mini-jupe et cuissardes noires à talons hauts, top décolleté avec la couleur assortie au rouge à lèvres. Sur les conseils de Johanna, sa grande copine, Virginie s’était habillée pour faire décoller la libido de Dieter. Cela devait être la surprise de la soirée pour célébrer les six mois de leur relation. Cela a été un fiasco, un camouflet. Pire, une humiliation.
– Pourquoi tu t’es habillée comme une pute ? a réagi Dieter.
Virginie s’est retrouvée sans voix, elle l’étudiante en droit qui a la répartie facile. Elle a préféré tourner les talons, a failli se fouler la cheville trois fois en dévalant les quatre étages, les larmes coincées dans la gorge, jusqu’au rez-de-chaussée de l’immeuble.
Un coup de sang qui lui a fait oublier ses baskets, son jeans, son sweat et son téléphone portable dans la salle de bains de ce goujat de Dieter.
Là voila seule, vulnérable, au milieu de la nuit, dans la périphérie de Bruxelles où rôde un serial killer que la presse a baptisé « le traqueur de mini-jupes »…

L’auteur.
Né en 1965 à Péruwelz, fils de boulanger, Daniel Foucart a été journaliste pendant 31 ans à Nord Éclair. Il travaille actuellement au CPAS de Tournai et donne un cours de journalisme à la Haute École Louvain en Hainaut (HELHA).
« Le traqueur » est son deuxième roman après « Le manteau ».

Roman.
Illustration de couverture : Chawa
13,5 x 21 cm, 128 pages
Dos carré-collé.