Les histoires perdues de la Gribouille (B.Bouret-Spreux)

10,00 

Dans toute leur culture populaire, les “histoires perdues de la Gribouille” font revivre notre région à des époques, très diverses, où les gens pensaient, encore, que leurs enfants seraient plus heureux qu’eux…

Plus que 1 en stock

Description

Béatrice Bouret-Spreux

On peut penser que les contes et histoires, issus de la tradition orale, ne sont écrits que pour les enfants. Je crois qu’ils sont destinés à tous et, en particulier, aux enfants que nous sommes restés, quelque part, au fond de nous.
Dans toute leur culture populaire, les “histoires perdues de la Gribouille” font revivre notre région à des époques, très diverses, où les gens pensaient, encore, que leurs enfants seraient plus heureux qu’eux… Des pages de notre ruralité, écrites en sautant, à cloche-pied, d’un village à l’autre comme si l’on jouait à la marelle.
Plaise à vous de les lire ou de les écouter… Pourquoi pas lors de veillées en faisant griller des châtaignes au coin du feu ? Il peut se passer tant de choses autour d’une flamme, à l’heure où l’imaginaire, quand il mêle petite et grande Histoire, tisse des liens avec le ciel renforçant, ainsi, notre pouvoir de rêver et de nous émerveiller…
B.B.

Béatrice Bouret-Spreux
écrit en français et en picard.
Premiers textes publiés dans Le cyclope, revue montoise dirigée par Pierre et Irène Coran.

Elle a reçu divers prix dont :
Prix de la nouvelle à St.Quentin /France.
Prix de la nouvelle à Péronnes/France.
Prix «Pélerin Magazine» pour l’année de la Paix.
Prix des «Icares de la Plume» Bruxelles.
Printemps picard de Tournai.
Primée à Tournai la Page (nouvelle historique) pour «Marie des Simples» et pour «Le jour où le ciel brûlait» en 2010.
Primée à Liège pour «traces» une nouvelle policière (Prix des services de polices).

Elle participe souvent à la publication de textes en picard dans “A no boutique”, revue mensuelle qui existe avec l’appui de la Communauté Française (langues endogènes) et des maisons de culture.

A également écrit, pour «Vivacité» RTB/Mons, émission de Annie Rak (Hainaut Rachènes) le feuilleton «l’ vie rêvée d’Faustine Chifflot».

Illustration: Manu.
Editions MIMO.
Format: 21 x 14,5 cm
Pages: 50
EAN : 9782960138801
10 euros TTC
110 g

Informations complémentaires

Poids 0.110 kg
Dimensions 21 × 14.5 cm