Sélectionné :

À l'école du débonheur (Jacky Legge - Denis Meyer)

19,00  TVA comprise

À l’école du débonheur (Jacky Legge – Denis Meyer)

19,00  TVA comprise

“Une ruade dans une fin de siècle vouée aux dépendances comme aux prétendues libertés : en page amères et griffues, Jacky Legge balaie l’adolescence aux abois.”

En stock

Description

Couverture imprimée en sérigraphie – Exemplaires numérotés de 0 à 300

“Une ruade dans une fin de siècle vouée aux dépendances comme aux prétendues libertés : en page amères et griffues, Jacky Legge balaie l’adolescence aux abois. Quinze années plus tard, de vieux enfants se rassemblent au bord de l’irréparable. Quelques-uns manquent à l’appel. Les pièges fonctionnent-ils donc toujours avec les mêmes ressorts ?”
Françoise Lison-Leroy

Jacky Legge apprécie la création à quatre mains avec d’autres auteurs et des plasticiens tels : Catherine Amathéü, Otto Ganz, Marie-Line Debliquy, Roland Denaeyer, Philippe Dubit, Bruno Gérard, Quentin Smolders, Baudrienne Stalpart, Lionel Vinche…
Il a proposé aux Éditions des Déjeuners sur l’herbe de faire appel à Denis Meyers pour l’illustration et la composition…

Jacky LEGGE.

Écaussinnois né à La Hestre, le 20 octobre 1957.
Animateur à la Maison de la Culture de Tournai, il est chargé des expositions et de la valorisation du patrimoine.
Il est conservateur du Patrimoine architectural des cimetières de Tournai et de la Morgue, conservatoire du funéraire et coordinateur de la Commission pour la sauvegarde du patrimoine architectural des cimetières de l’entité de Tournai.
Auteur de plusieurs ouvrages consacrés au patrimoine funéraire ; cette dernière activité lui valut le Prix Arthur Merghelynck 1999, de l’Académie royale de Belgique. Il est membre de l’Association des Écrivains belges de Langue française et d’Unimuse.

Denis Meyers

Immédiatement identifiables, les œuvres de Denis Meyers sont le résultat d’un long travail, d’une remise en question quasi permanente et le fruit d’une subtile maîtrise de différentes techniques telles : la sérigraphie, la typographie, la gravure, les fresques, la peinture, la photographie,…
Depuis plus de 10 ans, il a imprimé, découpé main et collé 300.000 autocollants dans différentes villes du monde.
Les visages constitués de traits noirs et de couleurs vives sont reconnaissables au premier coup d’œil.

Informations complémentaires

Poids 0.260 kg
Dimensions 20 × 20.8 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “À l’école du débonheur (Jacky Legge – Denis Meyer)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fermer le menu
×