Le vie baroque du Baron Pfaff (Sonia Perbal)

28,00 

« La vie baroque du Baron Pfaff » se déroule au XVIIIe siècle. C’est l’histoire mouvementée d’un sculpteur autrichien qui vécut en Picardie et qui y laissa le bel héritage de ses œuvres baroques et rocaille.

En stock

Description

Sa vie est un roman. Je m’en suis fait l’écho.
« La vie baroque du Baron Pfaff » se déroule au XVIIIe siècle. C’est l’histoire mouvementée d’un sculpteur autrichien qui vécut en Picardie et qui y laissa le bel héritage de ses œuvres baroques et rocaille.
Né à Vienne en 1715, Simon Pfaff de Pfaffenhoffen fut banni de son pays après un duel. Au cours de sa fuite vers la France, d’abbaye cistercienne en abbaye cistersienne, il put vivre de son art, la sculpture, dont il avait reçu une solide formation à Vienne. Après avoir atteint sa destination filale, à Saint-Riquier, ayant acquis une certaine renommée, il se vit confier une importante mission à l’Abbaye de Valloires. C’est là que l’on peut admirer aujourd’hui ses plus illustres créations.
Un an après son installation à Saint-Riquier, où il se fit connaître sous le nom de Simon Pfaff, il épousa la fille du notaire, Marie-Madeleine ; une jeune femme déterminée et indépendante, fière de vivre au siècle des Lumières. Les époux fondèrent une famille et créèrent un atelier à Abbeville.
Devenu l’ami de Jean-Baptiste Pigalle, Simon ne réussit pas à faire reconnaître son talent à Paris, malgré ses tentatives auprès de Marie-Antoinette. Mais Paris lui réserva une autre surprise… de taille… une histoire inattendue, un coup de théâtre… sur lequel je ne dirai rien de plus… pour l’instant.
Au crépuscule de sa vie, Simon décida de quitter la France, en compagnie de François, son fils aîné, lui aussi un personnage haut en couleur ! Tous deux entreprirent un grand voyage vers l’Autriche, avec l’objectif de récupérer et leur titre et leurs biens. Simon poursuivait aussi un autre rêve… Ils firent escale à Avallon…

Informations complémentaires

Poids 0.510 kg
Dimensions 18.5 × 22.5 cm