Torréfaction (Hugo Fontaine)

15,00 

La langue d’Hugo Fontaine est un parterre sauvage, dont il arrache soigneusement les fleufleurs à fleuristes. Y poussent des herbes rouges, des lichens tordus, des chardons magnifiques, et puis des carnivores, bien sûr des carnivores, parce qu’avant tout, il est question de dévorer les heures.

En stock

Description

“La langue d’Hugo Fontaine est un parterre sauvage, dont il arrache soigneusement les fleufleurs à fleuristes. Y poussent des herbes rouges, des lichens tordus, des chardons magnifiques, et puis des carnivores, bien sûr des carnivores, parce qu’avant tout, il est question de dévorer les heures. Il en fait des bouquets, Hugo, de grandes brassées hirsutes, baroques, pleines de suc et d’épines, qu’on reçoit à pleines mains – oui, ça pique, mais on le sait : la liberté, l’amour, la poésie, si ça pique pas, c’est mort.”

François Salmon

Hugo Fontaine.
Après un parcours d’études artistiques aux Beaux Arts de Tournai en section “peinture”,
il se lance dans l’écriture (À plein temps funambule en 2014, Mon bic ne me parle plus en 2015).
Se produit aussi sur scène avec L’hippocampe et son phare et depuis 2014 avec « Dame Dame tambourine », groupe avant-gardiste. Contributeur pour différentes revue d’art et de poésies comme la Tribune du Jelly Rodger, la revue IntranQu’îllités aux éditions Zulma ou Appelle-moi poésie, il aime aussi collaborer
avec des artistes plasticiens, peintres, danseurs afin d’intervenir à voix haute.

En bref, il se dit : “métis ou franco/belge”
“Artiste plasticien replié dans l’origami, poète interprète ou chanteur à toux, je baigne dans l’huile des mots, pas loin de la friture, de la radio…”

Poésie

15,3 x 15,3 cm
152 pages – dos carré collé
D/2016/10362/5
9782930433479
15 euros TTC
240 g

Informations complémentaires

Poids 0.240 kg
Dimensions 15.3 × 15.3 cm